Planqués au livre sur les quais

Planqués au livre sur les quais

Attention et curiosité étaient les mots d'ordre de l'événement. Photo: François Moesching

Il y a deux faces au Livre sur les quais. L’ébullition qu’on peut ressentir sous la tente des dédicaces et dans les salles souvent pleines des conférences et puis il y a la rue.

Dans la première, les auteurs sont à disposition, tout sourire, mais il faut bien admettre que pour le grand public, le petit panneau avec le prénom et le nom de l’écrivain est une mention bien utile puisqu’en dehors des fans, personne ne connaît vraiment le visage de Patrick Deville, Claire Castillon ou Philippe Jaenada, pourtant des habitués des classements des meilleures ventes dans l’Hexagone ou ailleurs.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.