Le mot de la fin: civilité

Le mot de la fin: civilité

Mardi soir, le syndic de Lonay Philippe Guillemin ainsi que ses collègues de la Municipalité Frédéric Gabriel et Jean-Charles Détraz révélaient qu’ils ne brigueraient pas de nouveau mandat lors des élections prévues en 2021. Un petit séisme, puisque le premier nommé a débuté au Conseil communal en 1978, avant d’être élu municipal en 1997, pour devenir syndic une dizaine d’années plus tard. Ses compères ont quant à eux intégré l’exécutif en 2006.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.