Malheureusement, on l’avait bien dit…

Malheureusement, on l’avait bien dit…

Oui je sais, c’est nul de commencer une chronique comme cela ! N’y voyez cependant aucun esprit revanchard, juste un constat, un constat un peu dépité, mais plein d’espoir tout de même… Ah oui, peut-être faudrait-il préciser de quoi on parle!

Petit flash-back, souvenez-vous: c’était en début d’année. Les scientifiques le disaient depuis de très nombreuses années et enfin on allait en parler et trouver des solutions. La campagne pour les votations fédérales en lien avec l’usage des pesticides et la loi CO2 battait son plein. Et dans les campagnes justement, c’était la guerre. On n’avait jamais vu autant d’affiches. Une mobilisation incroyable, des débats enflammés, des arguments tendancieux et fallacieux des deux côtés. Des positions totalement figées avec une gauche qui ne jugerait que par des taxes, et une droite qui les refusait en bloc. Le résultat, on le connait: non à tout! circulez, il n’y a plus rien à voir! Et en guise d’épilogue des mercis en veux-tu en voilà sur toutes les affiches! Une victoire? vraiment???
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.