Le mot de la fin: intrusion – journaldemorges Le mot de la fin: intrusion
Signaler une erreur
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Le mot de la fin: intrusion

Le mot de la fin: intrusion

Des hommes d’un certain âge qui débattent du droit à l’avortement: l’image est trop fréquente pour encore surprendre. Si je ne suis plus étonnée, je ne suis pas moins irritée par ce que je ressens comme une intrusion pure et simple. À tel point que c’en devient presque comique. C’est un peu bateau à dire, mais je me demande sérieusement ce qui peut passer par la tête de ces mâles de 60 ans, sans utérus ni ovaires, lorsqu’ils décident de faire reculer ce qui devrait être un droit fondamental.
Contenu Bloque

Envie de lire la suite ?

L'information vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Derrière les articles de ce site, il y a une équipe de journalistes et de photographes dont le métier est de vous informer sur l'actualité de notre région. S'abonner pour lire ces articles, c'est soutenir un journalisme indépendant et ancré dans sa région.