Le monde à ma porte – 21 mai 2021

Le monde à ma porte – 21 mai 2021

J’ai entendu parler l’autre jour de la mort d’Arthur, un ours roumain pas tout à fait comme les autres. Vous l’aurez peut-être lu, vous aussi: il était âgé de 17 ans et selon divers spécialistes, il était le plus vieux et le plus grand nounours du pays. Donc le plus beau, le plus sympa, le plus aimé, le plus copain de tous les ours de Roumanie. Pauvre Arthur. Il semble qu’il soit tombé sous la balle – une seule aura-t-elle suffi? – du prince Emanuel von et zu Liechtenstein, lequel aurait obtenu, pour une poignée de milliers de dollars ou d’euros, le droit de tuer cet animal.
Mais en fait, pas celui-là, non. Normalement, l’altesse royale ou princière – je suis peu au fait du protocole et de l’étiquette – aurait dû mettre à mort une femelle qui aurait causé des dégâts en Transylvanie. Les ours y sont protégés, mais des dérogations sont accordées. Le prince s’est trompé. Les spécialistes se demandent comment cela est possible, comment sa majesté a pu confondre un vieux mâle avec une femelle.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.