Le monde à ma porte – 1er avril 2021

Le monde à ma porte – 1er avril 2021

Quand sait-on que le printemps arrive? Peut-être quand le calendrier affirme que le 1er avril est là, et que dans les journaux fleurissent toutes sortes de fausses informations, fruits de réflexions collectives sérieuses, poissons plus gros que le poisson du Vieil homme et la mer, que le lecteur doit débusquer parmi les choses vraies et sérieuses. Mais il existe une autre façon de savoir que l’hiver expire, que le printemps respire: il faut aller se promener au bord d’un ruisseau de campagne. Je veux parler d’un vrai cours d’eau, pas canalisé, ni tuyauté, ni brutalisé. Un de ces ruisseaux qui se balade et se glisse selon la volonté des arbres, des racines, des pentes, des forêts, des argiles et des glaises qu’il frôle.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.