Le monde à ma porte – 12 février 2021

Le monde à ma porte – 12 février 2021

La porte à battant qui sépare les première classe des seconde classe s’est ouverte et les contrôleurs sont arrivés. Cela m’a fait le même effet que depuis toujours: j’ai eu peur, je me suis resserré sur moi-même. C’est comme ça: même quand j’ai mon billet, ce qui est toujours le cas, car il y a bien longtemps que je ne resquille plus, donc même si j’ai mon billet, je crains le contrôleur. Je stresse. Je perds cette belle sérénité intérieure que m’offre le train quand je m’installe pour un voyage, toujours dans le sens de la marche. «Bonjour, titre de transports, s’il vous plaît.» Fébrile comme un écolier du fond de la classe qui va se faire interroger devant tout le monde, je cherche dans mon portemonnaie, je sors un billet de la veille, je ne trouve pas le bon, ah mais si le voilà, et le demi-tarif aussi, merci beaucoup, bonne journée.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.