La folie des grandeurs

La folie des grandeurs

La galère aurait pu fêter ses vingt ans devant des milliers de personnes cette semaine, mais elle soufflera ses bougies dans l'anonymat.

Cette semaine, notre rédacteur en chef Cédric Jotterand revient sur ces projets d'abord jugés géniaux, avant qu'ils ne sombrent faute d'organisation, de moyens ou de structures, parfois les trois en même temps.

Qu’elles sont belles, ces scènes de liesse! Ah, la galère, voilà bien un «truc» qui a fait la fierté de toute la région lors de son lancement il y a pile 20 ans.

Puis, sans que l’on ne sache vraiment pourquoi, le carrosse est devenu citrouille et La Liberté un fardeau dont plus aucune fée n’a eu envie de se pencher sur le berceau.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.