La foire aux exploits improbables

La foire aux exploits improbables

Noam Yaron pose avec fierté au port de Morges. Photo: Bovy

C’est la nouvelle mode, celle de l’exploit. Il y a celui qu’on fait pour soi, celui pour la bonne cause, pour se dépasser, mettre en lumière une association ou un problème de notre époque comme l’environnement par exemple.

Même à la télévision, y compris romande, on invente des programmes pour maigrir ou courir un marathon alors qu’on n’a jamais eu l’idée d’acheter une paire de baskets.

Si l’on a célébré récemment les 150 ans de l’ascension du Cervin par une femme, Lucy Walker, le Morgien Noam Yaron y est aussi allé de sa performance au début des vacances. Cela vous a peut-être échappé, mais le jeune homme très visible sur les réseaux sociaux – via lesquels il partage, en gros, son quotidien – s’est lancé à l’eau, c’est le cas de le dire, pour réaliser la traversée à la nage du Léman entre le Château de Chillon et le jet d’eau de Genève.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.