Et si les activistes commençaient par nous causer

Et si les activistes commençaient par nous causer

Les activistes, qui ne sont pas du tout des marginaux, exigent une autre manière de faire de la politique, sans doute inconciliable avec celle de la Suisse. Keystone

Voici le plein de nouvelles pas toujours vitales pour l’avenir de la planète, mais qu’on a à cœur de partager avec vous! Cette semaine, on se dit que le temps fait parfois bien les choses.

Lundi soir, le Conseil de Lully s’est réuni à la salle communale, chaque citoyen étant libre de s’y faire assermenter pour donner son avis sur la gestion du village. Deux jours plus tard, on a parlé collège, développement durable, cybercriminalité et de plein d’autres choses à celui de Morges. Donc tout va bien!

Le rythme est un peu lent, il faut se pencher sur des dossiers souvent «perchés», passionnés, mais il semble que l’écoute et le respect du voisin sont deux valeurs qui tiennent encore pour le moment.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.