Et maintenant… que faut-il faire ?

Et maintenant… que faut-il faire ?

Raoul Cruchon chroniqueur Journal de Morges, août 2015, © Damian Malloth

Les initiatives anti-pesticides sont refusées, mais personne n’a gagné. Les vainqueurs savent que la victoire n’est que provisoire, que l’image est écornée, que le modèle actuel ne se pérennisera pas et que l’agriculture est à la veille de changements profonds.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.