En vert mais pas contre tous!

En vert mais pas contre tous!

Cette semaine, notre rédacteur en chef Cédric Jotterand évoque les initiatives du mois de juin qui inquiètent le monde agricole.

C’est fou comme nous sommes tous devenus des adeptes du développement durable presque du jour au lendemain.

Du tri sélectif aussi, celui qu’on applique à soi-même avec une bonne dose d’hypocrisie de temps en temps.

Du haut de nos certitudes et parfois depuis le hublot qui nous ramène des vacances au soleil, nous sommes en effet les mieux placés pour exiger des paysans qu’ils arrêtent sur le champ d’avoir recours aux pesticides.

On ne peut que le souhaiter, bien entendu, mais il faut écouter les nuances apportées par les agriculteurs pointés du doigt de manière répétée alors qu’ils ne cessent de dire qu’ils corrigent le tir et qu’ils sont également sensibles à la préservation de leurs sols depuis plusieurs années.

Les arguments simplistes des votations à venir ne vont pas favoriser le débat d’idées

Ce message est trop souvent inaudible et si une part de responsabilité leur revient au niveau de la communication, il vaut la peine d’aller voir la nouvelle génération qui brûle de montrer ses machines et sa technologie qui tend vers une pratique moins invasive.

Les arguments simplistes des votations à venir ne vont pas favoriser le débat d’idées, d’autant que la tension monte entre les deux camps.

Tous feraient mieux de s’entendre sur la seule chose qui compte quand on parle de notre alimentation: la confiance. Que je préfère accorder au paysan du village qu’à des promesses qui ressemblent pour l’heure à un mirage.

Abonnez-vous au Journal de Morges

Abonnez-vous !

Afin d'avoir accès à l'actualité de votre région au quotidien, souscrivez un abonnement au Journal de Morges. S'abonner, c'est soutenir une presse de qualité et indépendante.