De la couleur et des valeurs à défendre

De la couleur et des valeurs à défendre

Photo: (KEYSTONE/Jean-Christophe Bott)

Voici le plein de nouvelles pas toujours vitales pour l’avenir de la planète, mais qu’on a à cœur de partager avec vous!

Je ne voulais pas parler de foot. Parce qu’on en mange matin, midi et soir et puis parce que je voulais aussi mettre en lumière le début de campagne sur le mariage pour tous. Mais entre temps, on a battu la France, on a vécu un moment historique, une soirée de célébrations que l’on pensait réservée aux autres... alors quoi? On se refait le match?

Non. Mais on peut surfer sur les émotions. Car finalement, est-ce que ce n’est pas ça la substantifique moelle du sport, et particulièrement du foot aujourd’hui? Nous faire vibrer en commun et partager les valeurs d’une nation? Lundi soir, nous étions tous Seferovic, Xhaka, Sommer, Embolo, Mehmedi et tous les autres. Mais au-delà de plus de deux heures de folie qui nous ont transportés hors du temps, qu’est-ce que ces valeurs communes, cet attachement à des hommes qu’on ne connaît même pas et à qui, il y a encore quinze jours, on prédisait la sortie de route après une débâcle face à l’Italie.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.