Comme la Suisse, chacun doit croire en ses rêves

Comme la Suisse, chacun doit croire en ses rêves

La Suisse était à deux doigts de "gicler" mais elle a su s'accrocher pour l'emporter face à la France. Photo: Keystone

Cette semaine, notre rédacteur en chef Cédric Jotterand revient sur l'incroyable semaine de l'équipe de Suisse et de nous-mêmes, tous galvanisés et heureux par ce sentiment de joie simple et collective.

Peut-on vraiment s’inspirer d’un match de 120 minutes disputé à 2000 kilomètres de Morges pour avancer dans la vie?

L’exercice est bien sûr délicat, car à une latte près – merci Coman – nous pourrions tous revêtir l’habit du supporter neutre ce soir, comme de coutume, alors que c’est le drapeau à croix blanche qui flottera sur la pelouse russe.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.