Le monde à ma porte – 25 juin

Le monde à ma porte – 25 juin

Je me baladais l’autre jour à Préverenges, sur le sentier qui me mène d’ordinaire au bord du lac et à l’île aux Oiseaux, quand je me suis arrêté, pris par le charme d’un de ces petits jardins collés les uns aux autres, où s’épanouissent, entre les cabanons, des légumes et des fleurs bien plus beaux, généreux, joufflus, colorés, que ceux que je tente de faire grandir chez moi. En général, les tenanciers de ces jardins sont de fins artisans de l’art de la plantation, et il est possible qu’une petite et fertile rivalité mignonne les pousse à être toujours plus exigeants, perfectionnistes.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.