Les amateurs de ski de fond soufflent le chaud et le froid

Les amateurs de ski de fond soufflent le chaud et le froid

Avec le réchauffement climatique, la neige se fait de plus en plus rare au Mollendruz. Ce qui n’empêche pas une association de se donner sans compter pour les amateurs de ski de fond.

La date du rendez-vous était peut-être mal choisie. Quoiqu’elle représente finalement assez bien ce qu’est le Mollendruz depuis plusieurs années. En ce 21 décembre, il pleut et la neige est quasiment absente au col. Un triste paysage qui fait logiquement fuir les amateurs de randonnée, raquettes, luge ou ski de fond. Bien sûr, cette situation n’a rien d’extraordinaire, mais elle témoigne tout de même d’une tendance observable depuis plusieurs hivers. «Lorsque nous ouvrons une centaine de jours dans la saison, c’est une année réussie, explique Charly Buffet, l’homme à tout faire de l’association Mollendruz Ski de Fond. Mais l’an dernier a été catastrophique, avec moins d’une semaine praticable… Il y a déjà eu des hivers sans neige par le passé, mais là, la tendance est vraiment inquiétante, avec des saisons toujours plus courtes.»
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.