Des lieux pour contrer le ras-le-bol des jeunes – journaldemorges Des lieux pour contrer le ras-le-bol des jeunes

Des lieux pour contrer le ras-le-bol des jeunes

Des lieux pour contrer le ras-le-bol des jeunes

À deux pas du centre des jeunes à Etoy, Jérôme Maquelin et Jean-Philippe Gay ont développé un lieu un peu alternatif dédié aux plus de quatorze ans. Photo: Dupasquier

Un demi-million de francs a été débloqué afin de favoriser les activités pour les 16-25 ans. Dans le district, plusieurs projets ont fleuri.

La situation avait de quoi alarmer en début d’année, à l’heure où l’Université de Bâle publiait un rapport sur la santé mentale des Suisses. «L’étude révélait qu’environ 30% des individus de 14 à 24 ans présentaient des symptômes sévères de dépression», indique Frédéric Cerchia, délégué cantonal enfance et jeunesse. Soucieux de cette inquiétante prise de température, le canton a ainsi lancé en février dernier un appel à projets pour quiconque – professionnel, bénévole ou jeune – souhaitait mettre sur pied un espace de socialisation, de ressourcement ou d’appui social pour les jeunes. Un demi-million de francs a pu
Contenu Bloque

Envie de lire la suite ?

L'information vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Derrière les articles de ce site, il y a une équipe de journalistes et de photographes dont le métier est de vous informer sur l'actualité de notre région. S'abonner pour lire ces articles, c'est soutenir un journalisme indépendant et ancré dans sa région.