Peu de locataires osent contester leur loyer

Peu de locataires osent contester leur loyer

De nombreux logements ont été construits à Morges ces dernières années. Photo: DR

Par crainte de représailles du bailleur, la majorité des personnes interrogées n’utilisent pas les instruments légaux auxquels elles ont pourtant droit.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.