Galeries Publicité Vidéos Abonnez-vous

Lonay

Plusieurs générations réunies pour son départ

Marine Dupasquier 19.07.2019 11:03
Marie-Noëlle Genton Bonzon (au centre) avec les élèves de sa toute première volée. Dupasquier

À l’heure de la retraite, l’enseignante de Lonay Marie-Noëlle Genton Bonzon a organisé un apéritif qui a réuni près de 250 anciens élèves.

Elle aura marqué les esprits de plusieurs centaines d’élèves. Fraichement retraitée, Marie-Noëlle Genton Bonzon a organisé un apéritif colossal pour rendre hommage à ses anciennes classes. Au total, ce sont près de 250 personnes, âgées de 10 à 48 ans, qui se sont retrouvées à la Maison des Pressoirs de Lonay. «J’ai toujours voulu faire ça à ma retraite. C’est aussi l’occasion de faire une réunion de classe pour les élèves, lance-t-elle. Je suis si reconnaissante d’avoir pu faire toutes ces activités et d’avoir été si bien entourée.» 

Dans la salle, l’institutrice circule d’un groupe à l’autre et tâche de mettre un nom sur chaque tête. «Elle a une mémoire incroyable, je n’en reviens pas qu’elle m’ait reconnue après trente ans», s’exclame Andreia. Sur la scène, ce sont une douzaine de bouquets qui ont déjà été entreposés par des générations d’élèves. «C’était une super collaboratrice; elle est d’une générosité extraordinaire», se souvient son ancienne collègue Sylvie. Si la retraitée admet avoir été exigeante et un peu sévère, elle a néanmoins gagné le respect de la plupart de ses élèves, qui se souviennent aussi bien de ses yeux noirs qu’ils craignaient, que de son rire communicatif. 

On retrouve sa première volée sous une tente à l’extérieur. Ceux-ci se souviennent particulièrement du tout premier camp de ski qu’elle avait organisé en 1982. «L’ambiance était géniale et elle y a mis beaucoup d’application et de bonne volonté», s’exprime Philippe. Les camps de ski seront dès lors une tradition appréciée de Marie-Noëlle Genton Bonzon, qui ne manquera jamais d’originalité pour mettre en place divers jeux et activités. 

À lire également: Le journaliste-poète a rangé sa plume

Quant aux élèves de la dernière classe de l’enseignante, ils ont beau n’avoir que dix ans, leur discours ne change pas tant de celui des quadragénaires. Ils témoignent eux aussi d’un profond respect pour cette professeure un peu intimidante, mais profondément humaine. «On l’aime beaucoup, donc on a envie de lui obéir même si elle ne crie pas», expliquent Lucie et Coline, tandis qu’elles ajoutent leur contribution au livre d’or. 

L’actu en images

Journal de Morges
Venoge Festival 2019
Alors que le Venoge festival fête son quart de siècle en se ...
Journal de Morges
Abbaye des Fusiliers de Denges
Du 16 au 19 août a eu lieu l'Abbaye des Fusiliers de Denges.
Journal de Morges
Festi' Plouf 2019
Du mercredi 14 au dimanche 18 août 2019, La Maison de la Rivière a ...
Edition de la semaine

le choix de la rédaction

La Chaux
Environ 6000 festivaliers se sont rendus à La Chaux à ...

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Région
Nous nous sommes intéressés au chatbot et à ...
Mollens
La société veut mettre son enthousiasme au service des ...
Web

le reste de l'actualité web

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

livre de l'été

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

livre de l'été

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Edition N° 32
ven 23.08.2019
Edition de la semaine
Dernière video JDM
  dernière vidéo
Le tube de l'été (6/6)
Chaque semaine, nous vous proposons un tube à (ré)écouter cet été. Cette semaine, "Alors on ...