Zermatt cultive tous les clichés

Zermatt cultive tous les clichés

Autant le dire tout de suite, Zermatt ne s’offre pas facilement au touriste ou au promeneur du dimanche. Il faut déjà rejoindre la gare de Täsch puis prendre place dans le petit train qui monte sur la station qu’un gros caillou triangle a transformé en symbole. Et sauf si on se met en tête de rejoindre le Gornergrat (sur le flanc gauche) ou le Lac Noir (plutôt à droite) à la force des mollets, il faut davantage payer de son porte-monnaie que de sa personne et prévoir tout de même un budget pour couvrir le transport et les éventuels extras.Mais reconnaiss...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.