«Vous nous manquez…»

«Vous nous manquez…»

Le temps d’une exposition, le public est invité à rejoindre les deux dessinateurs de presse, Raymond Burki et Philippe Becquelin, au paradis. Ils y découvriront un grand nombre de leurs œuvres, relatant toutes de préoccupations bien réelles ici-bas.«Deux monstres sacrés du dessin de presse sont morts à dix jours d’intervalle, en décembre l’année dernière. Avec la participation de leurs épouses, nous avons décidé de monter une exposition en leur mémoire», explique Pascal Pellegrino, directeur de la Maison du Dessin de Presse. En tout, 170 œuvres de Mi...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.