Vélos cherchent propriétaires

Vélos cherchent propriétaires

Dur, dur d’être une petite bicyclette dans ce monde de brutes. Abandonnés, dérobés, voire perdus, les vélos n’ont pas tous une existence rêvée à sillonner les routes du Tour de France ou d’Italie. Certains sont même voués à terminer leur vie au sein d’un local, cloués au sol, orphelins. C’est le cas d’une soixantaine d’entre eux à Préverenges.Mais face à une telle situation, le municipal Alain Garraux a décidé de réagir: «Lorsque j’ai récupéré, en juillet dernier, le dicastère qui gère notamment les affaires liées à la police, j’a...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.