Une troupe à relancer

Une troupe à relancer

«Le but est de grimper en flèche!» lâche Zazou, alias Évelyne Veyre, adjointe de Lassie, aussi connue sous le nom de Claudine Ramseier, cheffe de la troupe des cadets de Saint-Prex. Une troupe qu’elles veulent tirer de la léthargie dans laquelle elle avait sombré.C’est en 1992 que les cadets d’Etoy, logés dans l’insalubre ancien stand de tir, ont émigré à Saint-Prex. Ils ont pris leurs quartiers au collège du Cherrat où ils déploient leurs activités un samedi sur deux. «Il y a une dizaine d’années, la troupe de Saint-Prex était la plus importante...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.