Une programmation populaire et familiale

Une programmation populaire et familiale

L’affiche du Venoge Festival est belle. Mais le travail a été conséquent pour aboutir à ce résultat.«Nous ne cherchons pas à devenir le Paléo ou le Montreux Jazz Festival». Greg Fischer, le programmateur du Venoge Festival ne veut pas avoir les yeux plus gros que le ventre: bien que la manifestation – qui débutera le 17 août – ne cesse de devenir de plus en plus réputée, celle-ci veut rester populaire et familiale.Retrouvez l'intégralité de cet article dans notre édition du vendredi 22 juillet 2016....
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.