Une hotte pleine de friandises

Une hotte pleine de friandises

Sirène hurlante, la vedette «Ville-de-Morges 2» est entrée dans le Port du Château avec à son bord un Père Noël dont des oreilles attentives soutiennent qu’il avait l’accent marseillais. Le bonhomme était impatiemment attendu par des enfants qui, rassemblés sur la rive, scandaient son nom, imités en cela par une brochette de parents. À lire également: Un festival pour rassembles les jeunesLesté d’une hotte chargée de cadeaux au choix desquels Annick et Fanny, incontournables auxiliaires, avaient prêté leur concours, le Père Noël s’est rendu a...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.