Une folie cuivrée pleine de promesses

Une folie cuivrée pleine de promesses

Dans le Théâtre du Pré-aux-Moines, c’est l’effervescence. Ils courent, sautent, sont debout, couchés, à l’envers, le tout avec un instrument à la main. Cette folie, c’est celle du groupe Délit de cuivre, alias Jean-Claude Bloch (trompette), Zoran Kazakov (trompette), Serge Gros (tuba), Eran Levi (trombone), Joël Musy (saxophone) et Sébastien Chave (batterie). Depuis lundi, ils ont investi le théâtre afin de peaufiner le spectacle qui lancera la saison 2017-2018: Délit de cuivre... récidive. Et les répétitions sont intenses. «Ils sont là de 8h à 18h...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.