Une existence passée à penser les plaies

Une existence passée à penser les plaies

Au cœur du village d’Echandens, Jean Martin profite d’une retraite bien méritée avec sa femme, Laurence. Ou presque. À 76 ans, il a sorti un nouveau recueil «Des repères pour choisir», le fruit d’une vie de questionnements sur des domaines aussi nombreux que les sept chapitres. «Des réflexions de vieux sage», comme il le souligne malicieusement. Un titre difficilement contestable, puisque durant sa carrière en tant que médecin au Service de la santé publique, il est devenu la référence du canton en matière médico-légale et médico-éthique.Collaborat...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.