Une décennie d’amitié à la tête de Denens

Une décennie d’amitié à la tête de Denens

De gauche à droite derrière: Bernard Perey, Philippe Hugli et Philippe Pernet. Thierry Gilgen et Christophe Ormond devant. Photo: DR

Une page va se tourner dans le village du centre du district. La Municipalité va changer de visage, elle qui possède le même depuis dix ans.

En analysant les listes d’élus du district, on ne peut que constater que la plupart des municipalités ont bien évolué depuis les dernières élections en 2016. Enfin, une courte majorité puisque sur les 62 exécutifs que compte le district, 28 auront tout de même «résisté» durant la totalité de la législature.


Mais si l’on remonte le temps davantage, seuls deux ont été élus en 2011 et sont toujours en place aujourd’hui. Ceux de Cossonay et de Denens. «Et encore, je suis le petit dernier, car les autres étaient là depuis plus longtemps», lance en riant Bernard Perey, syndic de la capitale des épouvantails.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.