Une ascension non programmée

Une ascension non programmée

Sans vraiment ambitionner de faire carrière en politique, Valérie Induni a rapidement gravi les échelons jusqu’à devenir présidente du Groupe Parti socialiste au Grand Conseil. Celle qui est aussi municipale à Cossonay se verrait bien poursuivre sa route jusqu’au Parlement suisse.Si certains destins paraissent tout tracés, ce n’est pas le cas de celui de Valérie Induni. Née en 1961, cette assistante sociale de profession découvre la politique quatre décennies plus tard. «Après avoir arrêté de travailler pour m’occuper de mes enfants pendant de nombreu...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.