Un vote crucial pour le social

Un vote crucial pour le social

Les gens ne le savent pas forcément mais Couvaloup 12, qui accueille les jeunes de la région, ne dépend pas directement de la ville de Morges. Cette dernière assure une majeure partie de son financement, mais via un subside annuel de 330 000 francs, celui-ci étant complété par des contributions volontaires d’autres communes.C’est aussi le cas du travailleur de proximité, engagé par Espace Prévention mais financé par la ville. Dans le cadre de la refonte de sa politique sociale, l’exécutif souhaite mener lui-même ces tâches auprès de la population...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.