Un tournus mis à mal par l’Entente

Un tournus mis à mal par l’Entente

S’il y a bien un point sur lequel tous les partis morgiens sont d’accord, c’est le tournus qui prévaut à la présidence du Conseil communal. Un tournus dans lequel s’est immiscé un grain de sable mercredi soir avec le renoncement de l’Entente Morgienne. Retour sur cette soirée.20h25 Avant d’entamer l’ordre du jour, le président de l’assemblée Baptiste Müller fait une annonce. «L’Entente Morgienne ne présentera pas de candidat à la 2e vice-présidence du Conseil.» Une nouvelle surprenante, sachant que les cinq partis se répartissent de manière ...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.