Un roi attendu depuis 175 ans

Un roi attendu  depuis 175 ans

L’Abbaye Suisse indépendante de Ballens tenait à marquer le coup. Mais il en fallait deux (de coups) pour décrocher la couronne dévolue au roi du 175e. L’addition de ces deux coups que le sort avait désigné devait s’approcher le plus possible de 175 points. Trois confrères ne s’en sont pas approchés. Ils ont fait mieux encore en réussissant ce total idéal: François Baumann (89 + 86), Gilbert Hédiguer (92 + 83) et Michel Isoz (88 + 87). La couronne a été attribuée au plus jeune d’entre eux, François Baumann. Elle lui a été remise par Pauline au co...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.