Un quintuple roi sans couronne

Un quintuple roi sans couronne

Tel est le sort réservé aux rois de l’Abbaye de la Saint-Jaques d’Etoy. Ils ont des fleurs au bout des fusils. Roger Favre en a décroché une cinquième.Les Saint-Jaquins ne sont pas plus royalistes que le roi: ils n’attribuent pas de couronnes aux confrères qui excellent lors de leur triennale fête d’Abbaye. Ceux-ci doivent «se contenter», si l’on ose dire, d’une boutonnière florale. Attribut auquel Roger Favre est particulièrement attaché: il s’en est vu épingler une cinquième en s’imposant à la cible Société avec un coup de 100 appuyé d’...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.