«Un projet vital pour notre village»

«Un projet vital pour notre village»

Le syndic Christian Croisier rappelle les enjeux financiers pour sa commune. Si la commune de Ballens est une observatrice plus qu’attentive de l’évolution du dossier du «Sépey», c’est qu’elle a un intérêt majeur à voir l’opération se réaliser dans un délai raisonnable. Elle est en effet propriétaire de l’énorme parcelle du «Plan A», celle choisie par le canton en priorité.La Municipalité défend cette solution du «consortium autour d’Holcim» puisqu’elle touchera une taxe au mètre cube dès la mise en route de l’exploitation. Tout l...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.