Un petit paradis soigné par les bénévoles

Un petit paradis soigné par les bénévoles

Ils sont des dizaines. Des dizaines de bénévoles, citoyens comme vous et moi, à s’être mobilisés la dernière semaine de mai pour remettre en état le sentier menant à la Tine de Conflens. À l’image de Fritz Lehmann, né en 1944 et habitant de La Sarraz depuis 1975: «Je suis un habitué de ce lieu magnifique. Je m’y rends cinq à six fois par année. Alors quand j’ai entendu qu’il y avait besoin de monde pour aider à la réfection du chemin, je n’ai pas hésité. Je suis venu donner un coup de main tous les jours.»Faire participer des bénévoles à un...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.