Un Nobel morgien et fier de l’être

Un Nobel morgien et fier de l’être

C’est un tonnerre d’applaudissements qui a suivi l’appel de son nom mercredi soir au Conseil communal. Car oui, Jacques Dubochet, après avoir été nobélisé et passé la journée à répondre aux médias du monde entier, a tenu à remplir son devoir de citoyen. Un fait qui en dit long sur sa personne. «Je suis heureux d’être un homme normal qui mène une vie normale, a-t-il lancé à l’assemblée. Et j’espère bien pouvoir continuer à être cet homme-là, un fier Morgien, entouré de gens sympathiques et bienveillants souhaitant s’engager pour le bien pu...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.