Un millésime prometteur

Un millésime prometteur

Pas facile de faire mieux après un millésime mémorable tel que celui de 2015. C’est pourtant le défi qu’ont tenté de relever les vignerons. Et rien n’a été facile, étant donné la météo capricieuse. «Mai et juin ont été très pluvieux, rappelle Martial Gros de la Cave du Bon. Du coup, on a passablement lutté contre les maladies. On a également craint un retour de la mouche suzukii qui avait causé pas mal de dégâts trois ans plutôt. Heureusement, les mois d’août, septembre et octobre ont été magnifiques. Ils ont sauvé le millésime qui s’anno...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.