Un long feuilleton qui fait grand bruit

Un long feuilleton qui fait grand bruit

«Nous sommes embêtés quasi toutes les nuits par des sifflements aigus produits par les trains. C’est très désagréable», confie le Lonaysan Jean-René Moser. Une situation qui dure depuis des années et qui «ne va en tout cas pas en s’améliorant», assure celui dont l’habitation se trouve à 200 mètres à vol d’oiseau de la gare de triage. Il faut dire que pas moins de 250 wagons sont triés de nuit dans ce nœud ferroviaire. Les CFF ont pourtant bien essayé de permettre aux habitants de ne plus être réveillés en sursaut lorsqu’ils sont dans les ...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.