Un jour à marquer d’une pierre blanche

Un jour à marquer d’une pierre blanche

Les automobilistes n’ont pas tout de suite compris. Mais ils ont dû s’armer de patience. Mardi, sur le coup de 17h, un cortège emmené par les Milices vaudoises a traversé Morges, quittant Beausobre pour rejoindre le château. De quoi créer une sacrée pagaille sur les routes! Mais on peut dire que le jeu en valait la chandelle. Car avec l’accession de Sylvie Podio à la présidence du Grand Conseil, la commune de Morges a mis un terme à 82 ans de disette, le dernier représentant de la ville à avoir occupé cette fonction étant Pierre Warnery en 1935. Du coup,...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.