Un jeune musicien qui a de qui tenir

Un jeune musicien qui a de qui tenir

Contrairement à Obélix, Thomas Maurer n’avait pas besoin de tomber dans la marmite pour se noyer dans la musique: dès sa conception et durant toute sa gestation, il a baigné dans les accords de maman et de papa.Maman, c’est Delphine Maurer. Elle pratique le cornet. Est responsable de l’École de musique de L’Écho du Chêne d’Aubonne que dirige et anime son frère Vincent. Le papa, c’est Sylvain Ramseyer. Il est très grand, mais, curieusement, joue de la... basse. À L’Écho du Chêne dont il est le président. À ce titre, il a orchestré l’organisatio...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.