Un grand champ d’arbres fruitiers à se partager

Un grand champ d’arbres fruitiers à se partager

«Les pommes de mon jardin et celles des supermarchés n’ont absolument rien à voir, déclare Marie Lenoir. Mon souhait est que le reste de la population puisse aussi en faire l’expérience.» Le constat de la citoyenne de Chigny est irréfutable. Pourtant, peu sont les chanceux qui n’ont qu’à passer le pas de la porte pour décrocher un fruit juteux. C’est pourquoi elle s’est mis en tête de transformer un champ récemment acquis en lieu de partage où chacun apporte sa pierre à l’édifice.De la place, il y en a puisque Marie Lenoir affecte quelque 3000 m...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.