Un geste en témoignage de reconnaissance

Un geste en témoignage de reconnaissance

«Il était encore syndic quand j’ai été élu conseiller communal en 2002. Il était déjà à la Municipalité lorsque le Conseil général est devenu un Conseil communal en 1966. C’est dire combien Pierre Borgnana s’est investi pour Préverenges», raconte le syndic actuel, Guy Delacrétaz. Afin que cet engagement ne tombe pas dans l’oubli, celui qui a passé plus de 30 ans à la tête du village a désormais une salle à son nom. «Nous avons récemment remis à neuf une des pièces du complexe de la salle polyvalente qui sert aux sociétés locales et aux co...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.