Un génie aux multiples talents

Un génie aux multiples talents

«Si je dis qu’il y avait du Léonard de Vinci en lui, est-ce que je me trompe?» «Non, répond spontanément Claire Schenk. Il y avait du génie en lui. C’était un créatif incroyable. Il a touché à tout: peinture, écriture, théâtre, musique. Et cela en l’espace de quelques années seulement.» Claire parle d’Alain à l’imparfait. Car ce garçon génial est mort le 9 avril 1996 dans un accident de la circulation alors qu’il se rendait chez ses parents pour préparer une exposition. Il n’avait que 21 ans. L’exposition qui sera vernie demain à la...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.