Un four pas banal avec Dalida

Un four pas banal avec Dalida

Aclens dispose d’un four banal qui contribue à entretenir le feu de la convivialité. C’est ce que j’ai récemment rappelé. Mais c’est le rappel d’un four peu banal que l’actualité du moment m’amène à rappeler aujourd’hui: la sortie du film «Dalida» qui coïncide avec le trentième anniversaire de sa mort par suicide le 3 mai 1987.Titillées par le succès remporté par Annie Cordy à Aubonne en 1975 et par Tino Rossi à L’Isle en 1976, plusieurs sociétés ont pris l’option d’inviter des vedettes du show-biz pour remplir leurs escarcelles....
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.