Un don qui vient du cœur

Un don qui vient du cœur

À l’occasion de la journée nationale du don d’organes samedi dernier, Annie Hochstädter et quelques personnes dévouées se sont retrouvées au marché de Morges. Leur but? Rassembler des signatures pour l’initiative populaire «Pour sauver des vies en favorisant le don d’organes». Plusieurs stands de ce genre ont ainsi fleuri à travers tout le pays. Annie Hochstädter, qui milite pour l’initiative, est spécialement impliquée. Et pour cause: elle a eu la chance, en janvier 2017, de recevoir le rein d’un proche. Souffrant pendant plus de deux ans avan...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.