Un défibrillateur est monté à l’alpage

Un défibrillateur est monté à l’alpage

Mieux vaut prévenir que guérir. C’est l’adage qui a poussé Jean-Baptiste Perret, hyperactif et passionné de randonnées, à entreprendre une initiative peu commune. Le citoyen morgien s’est mis en tête d’équiper une buvette d’alpage du village de Montricher d’un défibrillateur. Une machine entièrement automatisée qui, une fois correctement positionnée, détecte le rythme cardiaque et délivre un choc électrique en cas de nécessité. «Depuis de nombreuses années, je parcours le Jura à pied, à ski ou encore à vélo», explique l’homme à l...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.