Un campagnard au service de la ville

Un campagnard au service de la ville

Chez les Pittet, la politique semble être une affaire de famille. «Mon papa était syndic de Suchy, mon grand-père maternel a également exercé une telle fonction. Je les ai donc toujours vus porter un grand intérêt à la collectivité publique. Et désormais ma fille Mélanie est municipale à Morges», sourit Denis Pittet. Plus d’un an et demi après avoir passé le flambeau, l’ancien membre de l’exécutif du chef-lieu du district a d’ailleurs un peu de peine à décrocher. À chaque séance du Conseil communal ou presque, on peut l’apercevoir assis parmi ...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.