Un air de Japon dans les copeaux

Un air de Japon dans les copeaux

Mercredi passé, à une semaine pile de l’ouverture du giron, une certaine effervescence régnait sur la place de fête à Grancy. «On a posé tout l’éclairage il y a deux jours, raconte Raphaël Junod, président du comité d’organisation. Et là, on s’est demandé si c’était bien nous qui avions fait tout ça.»Il faut dire qu’il y a tout juste une année, ces 27 jeunes provenant des sociétés de La Chaux, Grancy et Senarclens ne savaient pas encore que c’est chez eux que le Giron du pied 2018 aurait lieu. «La Fédé (ndlr: Fédération vaudoise des jeu...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.