Un air de dernier Tango désenchanté

Un air de dernier Tango désenchanté

Vendredi 15h, la foule se fait de plus en plus dense sous la tente du «Débarcadère», où le public guette l’ecrivain de son cœur ou un visage de people. Beaucoup espéraient voir Claire Chazal, icône du petit écran, mais la célèbre présentatrice du 20 heures a posé un lapin. «Raisons personnelles», indique sobrement le communiqué. On ne verra pas davantage Didier Burkhalter, l’ancien conseiller fédéral s’étant excusé en raison, lui, d’une intervention médicale.Rien de grave, d’autant que les écrivains sont là par dizaines, échangeant volontie...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.