Transmettre le savoir-faire familial

Transmettre le savoir-faire familial

«La maternité ouvre 1000 portes. Mais, de nos jours, on observe que les femmes enceintes sont angoissées de se retrouver livrées à elles-mêmes durant leur congé maternité, parfois inévitablement», explique Evelyne Moreillon Delachaux, sage-femme. Avec sa collègue Sarah Cuendet, elles ont constaté que cette peur était en augmentation depuis trente ans. «De plus, les futures mères sont en contact avec des agents toxiques, ce qui peut provoquer des malformations congénitales et des allergies. Une prévention devient nécessaire.» Un soutien utile Ces...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.